30 septembre 2014

"Epsylon, un Point c'est tout" - documentaire sur Epsylon Point



Un beau documentaire sur le pochoiriste Epsylon Point.

Un film de Eyes wild shot - réalisation / montage / post-prod : Kritic / Perlito Celano / Spino Daniele / Maud Remillet

29 septembre 2014

Que se passe-t-il du côté de Villejuif pour les nuits blanches ?

Profitez des nuits blanches pour découvrir "Le Chêne", centre de création alternatif situé au 131 avenue de Paris à Villejuif.

Facilement accessible depuis le métro ligne 7, vous tomberez sous le charme de ce lieu qui réunit les artistes pour qu'ils puissent faire leur art avec beaucoup d’espace et de convivialité.

Au programme des expos, de l'art en direct avec une performance et de la vidéo.

Donc à vos agendas pour noter cette étape à votre programme des nuits blanches.

24 septembre 2014

Les cadenas du pont des Arts

Lors d'une balade dominicale, j'en ai profité pour aller voir le fameux pont des amoureux, le pont des arts, qui a fait l'actu cet été car sous le poids des amoureux, ou plutôt sous celui des cadenas, quelques grillages des rambardes se sont écroulés.

Alors dernièrement la mairie a posé sur certaines parties des rambardes du pont, des plaques transparentes. A d'autres endroits, ce sont des planches de bois qui sont venus consolider les rambardes et qui depuis ont été taggués.

Comme lu dans le metronews édition du 23 septembre dernier, il y a  2 rambardes vitrées qui ont été installées dont l'objectif "assumé" est de lutter contre les "cadenas d'amour" qui selon la municipalité estime leur poids à plus de 50 tonnes, des kilos en trop qui deviennent lourds pour la structure du pont.

Voici quelques photos des cadenas qui ont attiré mon attention par leurs fantaisies.



Pour rappel, les amoureux accrochent des cadenas aux ponts parisiens (car il y en a d'autres  qui sont contaminés) pour sceller leur amour. Quand le cadenas est refermé sur le grillage, les amoureux jettent la clé dans l'eau.

Vive l'amour !!!

23 septembre 2014

Magical Symbolism la première exposition solo en france de l’artiste anglais Mark Wigan

L'artiste anglais Mark Wigan expose pour la première fois en France. Et, pour cette première, cela se passera à Paris, à la librairie grecque Desmos situé au 14 rue Vandamme dans le 14e arrondissement. Qui prétera ses murs à l'artiste de temps de son exposition qui se tiendra du 7 au 12 octobre 2014. Le vernissage aura lieu le 7 octobre de 18 heures à 21 heures en présence de l’artiste.


Mark Wigan crée les hiéroglyphes sociaux et culturels de notre temps. Artiste prolifique, son œuvre singulière témoigne de son engagement envers la vision primaire, l’immédiateté picturale, le pouvoir de l’imagination et un besoin irrépressible de dessiner. Les toiles et dessins de Wigan sont à la fois les emblèmes d’un passé lointain et un hymne visuel dédié à la surinformation du XXIème siècle. 

Ses pictogrammes, signes idéographiques et formes biomorphiques se bousculent tels des fragments kaléidoscopiques et façonnent un symbolisme magique qui puise aussi bien dans l’inconscient collectif, les motifs ancestraux, que les prémisses du langage.
Ces œuvres d’art graphiques prennent forme dans le subconscient et l’iconographie mnémonique personnelle de l’artiste. 




Ses paysages imaginaires et féconds foisonnent de silhouettes stylisées en apesanteur, de squelettes fluo, de yeux globuleux, d’antennes frétillantes, de plantes, de formes totémiques, une arche jungienne peuplée de créatures hybrides tissant une trame complexe qui s’inscrit dans une explosion de couleur. Son langage pictural relève néanmoins d’une simplicité schématique : quadrillage tous azimuts, association libre et automatisme, autant d’éléments graphiques créant des œuvres qui réveillent une conscience primale chez le spectateur, lui donnant l’occasion de créer ses propres associations. 



Grand précurseur de l’art urbain « transglobal » à New York, Tokyo et Londres pendant les années 80, ses peintures et dessins si caractéristiques sont accrochés dans les collections publiques et privées du monde entier. 


En 1986, découvrant les fresques murales du club Limelight à Londres, réalisées par Mark Wigan, Andy Warhol les qualifia de « hot » et l’encouragea aussitôt à peindre le Limelight de New York.

L’art graphique de Wigan est inventif, multimédia et interdisciplinaire, il a régulièrement fait l’objet d’expositions internationales (ex : Circulo des Bellas Artes Madrid, Spiral Hall Tokyo, Galeria Art Affairs Gdansk). Sa production comprend performances de live painting, décors pour le théâtre et la télévision, commandes d’art public, aménagement intérieur de boîtes de nuit (ex : le Brain Club, club phare du quartier de Soho à Londres), pochettes de disques (ex : Working Week, A Guy Called Gerald, Frankie Bones et Deviant Records), films d’animation, sa propre chaîne de boutiques de merchandising au Japon, livres de dessins et de lithographies publiés à compte d’auteur et réalisation d’une série de six ouvrages The Basics Illustration, parue chez Fairchild Books (branche de la maison d’édition Bloomsbury). 

Parmi ses clients figurent notamment : Dr Martens, Levis, Virgin, Swatch, Panasonic, Toshiba, Parco, Taido Living, Fuji TV, Nagoya City Expo, Sony, i-D Magazine, Suzuka Racing Circuit, le Musée Picasso et NME. 



Depuis le début des années 90, il enseigne dans plusieurs universités à l’étranger. Il est actuellement chargé de cours en illustration et pratique créative à la Hull School of Art and Design au Royaume-Uni. 



Wigan est également co-fondateur, commissaire d’exposition et directeur du seul musée au monde dédié à la culture « club », créé à Hull en Angleterre en 2010 pour chroniquer et célébrer la culture du « clubbing » et la culture des jeunes du monde entier, passées et présentes.


Allez découvrir son travail, et vous nous en donnerez des nouvelles.

Mark Wigan

14 rue Vandamme 
75014 Paris 
Ouvert du mardi au dimanche de 12 heures à 19 heures
métro : Edgar Quinet , Montparnasse

Renseignement : 06 85 75 83 50 - paulstewart207@gmail.com 

Communique de presse : Paul Stewart

17 septembre 2014

Les artistes fêtent les 30 ans du jeu Tetris à leur façon

Jusqu'au 27 septembre, venez découvrir les pièces de plusieurs artistes imbriquées les unes entre les autres pour Tetromino Level 4.

2 endroits pour les voir : La galerie Nunc à Paris ou la Bab's Galerie à Bagnolet.

A vous de jouer !


16 septembre 2014

Le @1K_Paris - un nouveau restaurant à Paris

Chers amoureux de Paris, 

Un nouveau restaurant vient de s'ouvrir à Paris. Il est situé au 13 boulevard du Temple dans le 3e arrondissement.


Dans une décoration dépaysante toute de bleu indigo, de tons chauds, de dorure et de bois, tout cela pour nous rappeler le thème du lieu : l’Amérique du sud, le pays des Incas d'où le nom du lieu le 1K.













Les saveurs que vous proposent, Julien Burdaud candidat de top chef 2012, vont envoyer vos papilles dans un autre monde.




Le restaurant intimiste avec ses rideaux de chaînes, ses hauts fauteuils, tout est là pour vous permettre d'être entre vous comme dans un cocon, pour déguster les plats exclusivement andins, adaptés aux palais occidentaux qui auront une véritable surprise de douceurs culinaires.





Idéal pour vous rappeler l'été indien, la terrasse est ouverte toute la journée, même en hiver.

En plus à l'intérieur, surprise ! Les 2 mascottes du lieu vous accueillent le long d'un grand couloir pour accéder au restaurant.



His name is : Pablito Zago

Souvenez-vous je vous avais parler de lui il y a quelque temps. Maintenant le voici à l'oeuvre dans une vidéo signée Môsieur Mitri :

8 septembre 2014

Agaçantes ! salon professionnel et vide dressing - les 10 et 11 octobre 2014 Paris 11e




le vendredi 10 octobre de 18 heures à 22 heures et le samedi 11 octobre de 11 heures à 18 heures,  dans un lieu de plus de 500 m² dans le 11ème arrondissement de Paris. 

Les agaçantes vous proposent un salon professionnel avec 30 entreprises présentent leur concept, leur marque, leurs créations (mode, beauté, loisirs...). Et, un vide dressing avec 40 stands (vêtements, chaussures, sacs, accessoires) de grandes marques, marques créateurs, basics. (Isabel Marant, Zadig &Volatire, Lancel, APC, Zara, American Vintage, Les petites, Yellow Mellow...)

Egalement au programme :
- Des ateliers d'aide à l'entrepreneuriat, à la recherche d'emploi et au développement personnel.
- Une conférence sur le crowdfunding du co-fondateur de I am la mode.
- Relookeuse, coach de vie.
- Soins esthétiques et coiffures à refaire à la maison en démonstration sur place.



Pour toutes questions, envoyez un mail à lesagacantes@yahoo.fr



Cet événement est en partenariat avec :

Exposition d'art urbain en Seine-et-Marne #JournéesDuPatrimoine2014


Ers, Kat Détraké et d'autres artistes exposent dans le cadre des journées du patrimoine le week-end du 20 septembre 2014 à Quincy-sous-Sénart

7 septembre 2014

Un nouveau pochoir de @AVATAARofficiel à Vitry-sur-Seine

Dans le milieu du Street-art tout le monde connaît la ville de Vitry-sur-Seine. Une mine d'or pour les yeux des amoureux de l'art. 

Depuis cette semaine, le street-artiste Avaatar (et notre poto au passage) a fait un nouveau pochoir. 

Il a transformé Mister Street-art Shooteurs en une de ses petites mascottes. 

Merci Nico :-) et à très vite à Vitry !


Crédit photo : Avaatar himself


6 septembre 2014

Concours de graffiti 2014 EDF collectivités et l'association Graffart



*** INFO DE DERNIÈRE MINUTE ***

Vous pouvez envoyer vos candidatures jusqu'au 7 novembre 2014


******

EDF collectivités et Graffart s'associent pour organiser un concours de graffiti. 

Pour ce concours, il y a un thème imposé qui est "L’énergie dans ma ville".

Les participants devront montrer toute leur créativité pour séduire un jury de professionnels. 

Si vous souhaitez y participer rendez-vous sur le site de Graffart. Le règlement du concours est téléchargeable : http://graffart.fr/#/exposactu/3594603vous aurez ainsi tous les renseignements.

Maintenant à vous de jouer !






Lilyluciole expose à Montréal, une bonne occasion pour découvrir son travail

Pour cet article, je vous emmène de l'autre côté de l'Atlantique, plus précisément à Montréal au Québec.


Là-bas dans une galerie, l'artiste Lilyluciole a fait une installation au mois de juillet dernier qui sera visible jusqu'au début du mois d'octobre 2014. 
Pour cette performance, elle s'est inspiré  de l'eau, de la mer, d'animaux marins comme les méduses et surtout de la vie de son modèle Megumi.

Son travail doit surement vous dire quelque chose, car parfois elle vient en France pour montrer son travail en collant ses compos' dans les rues de Paris.

















Modèle : Megumi
Crédit photos : Adrien Fumex de la Fresh Paint Gallery

Pour mieux connaître Lilyluciole : 

Quel est ton univers artistique ?
Difficile de définir mon univers artistique : il est un emprunt de tout ce que j’ai pu voir en me baladant à travers les villes que j’ai explorées.
J’aime les multi sensations que procure une ville. 
Je suis une rêveuse.
Il y a également les sons, la musique.
Fortement sensible à l’énergie que procurent les couleurs je pense que c’est pour cela que mes œuvres transpirent, irradient cette lumière.
Je coupe, découpe, colle des morceaux de papier que j’assemble pour mieux comprendre qui je suis, ce que je ressens. Ma démarche est très personnelle mais elle est très fortement altruiste aussi.


Mon parcours artistique?
Depuis le début j’ai aimé créer.
Cependant, c’est en allant à l‘université que j’ai essayé de comprendre pourquoi certaines œuvres me saisissaient. D’où venait l’émotion qu’elles me procuraient?
J’ai eu le coup de foudre et je voulais savoir pourquoi.
Plus tard, des épisodes personnels m’ont exilé à Paris, le 19e.           J’ai décidé d’être dans la rue car j’avais besoin de porter ma voix. Il fallait qu’elle trouve un écho dans cet espace public qui appartient à tout le monde. 
Je continue à penser que le street art reste le meilleur moyen pour être accessible à tous. Il doit le rester malgré une forte tendance à vouloir l’enfermer dans des espaces rigides qui s’adressent à une certaine classe de la population.
Si j'ai décidé d'exposer à la Fresh Paint c'est parce que je souhaitais me joindre aux artistes de Montréal ou d'ailleurs dans un espace commun.

Installation de Lilyluciole
Fresh Paint Gallery
221, rue Sainte-Catherine est
Montréal - QC

5 septembre 2014

MUXU la cuisine basque dans le 11e de Paris

Cela fait un bout de temps que je ne vous avais pas donné une bonne adresse à Paris.

Aussi, j'ai envie de vous présenter le Muxu dans le 11e arrondissement de Paris. Restaurant aux saveurs du sud-ouest dont je suis devenue accro à tel point que cela me dérange pas d'y aller toute seule comme on s'y sent bien.

Leur carte qui change souvent est composé de produits frais, et leur composition dans les plats change de l'ordinaire, des mélanges de sucré/salé surprenant. Qu'on ne voit pas partout.

La carte des vins est aussi variée avec des fruités jusqu'au sec.

Tout le monde pourra y trouver son bonheur.

Muxu Paris
16, rue Deguerry Paris 11e

Retrouvez les sur Facebook 


4 septembre 2014

Association La Horde Urbaine


Vous avez déjà entendu parler de la horde urbaine ?

La horde urbaine est une grande aventure humaine qui s'est transformé au fil du temps en association. 

Faite de belles rencontres, elle regroupe des artistes de tous les milieux culturelles. 

De l'artiste d'atelier à qui nous avons fait connaître la rue, aux graffeurs, pochoiristes, graphiste, peintre en passant par les photographes et blogueuses, vous mettez le tout dans un shaker, on mélange et cela vous donne la horde urbaine.

Tous unis dans l'amour de l'art, l'association se veut être un tremplin pour les artistes, pour  leur permettre de faire connaître leur travail à des personnes totalement inconnues à leur milieu et leur inspiration. Ou, à des passionnés qui les soutiennent.



3 septembre 2014

Miss Brazil Style - Léon (40)

Pour moi, vacances rime avec détente.

Pour me détendre et préparer la rentrée de la meilleure façon possible, j'ai opté pour le bien-être en faisant un massage par semaine.

Venant dans Les Landes pour la troisième année, je commence à prendre des habitudes comme si je vivais là-bas.

Allez chez les mêmes commerçants chaque année comme chez Josiane gérante de la boutique Miss Brazil Style.

Quand j'ai découvert l'année dernière que cette boutique de fringues avait à son étage un salon esthétique et un salon de relooking, je m’étais dit : "L'année prochaine, je me fais bichonner".


Pour les soins esthétiques :
J'ai donc testé les massages. En arrivant pour me déstresser le massage à la noix de coco, puis en milieu de séjour celui au melon pour continuer à évacuer mon stress. Puis avant la reprise pour me remettre les idées en place, le massage revitalisant énergétique et mental aux fruits de la passion. De purs moments de détente qui me manquent déjà.

Pour la beauté de mes mains :
Une manucure brésilienne dont je ne connaissais pas le principe qui est de mettre ses mains dans des gants imprégnés de crème hydratante. Puis pour la touche finale, une pose de vernis semi-permanent.


Et encore je n'ai pas tout testé (maquillage, soin du corps, soins du visage,...).


Mais le plus de cet espace, ce sont les conseils en image et relooking que Josiane vous propose, pour faire de vous une nouvelle femme, en vous conseillant pour trouver votre style vestimentaire, la couleur qui va mettre votre teint en avant, le maquillage qui vous donnera bonne mime.


Donc, si vous passez du côté de Léon dans Les Landes (à 45 minutes d'Anglet), allez faire un tour dans la boutique "Miss Brazil Style". En plus de craquer pour ses services beauté, vous craquerez aussi pour quelque chose en boutique. Et, je sais de quoi je parle.




Miss Brazil Style
133, grande rue
40550 Léon
06 89 41 12 74


2 septembre 2014

#Graff au Pays basque

Les Street-Art Shooteurs ne se limitent pas qu'à Paris car il n'y a pas que des graff à Paris. 

Ils nous arrivent de parler d'autres villes de notre région, parfois d'autres régions, voir même de l'art dans un autre pays. 

Cet été, nous avons vadrouillé du côté de la côte basque.

Aussi, ceux qui suivent @zaromcha sur Instagram, on put se rendre compte que nous aimions beaucoup cette région car il y a aussi une ambiance urban street via le skate, et également avec les adeptes du surf à en voir le nombre de graff que nous avons vu sur le bord de la plage. 

Si, si sur les blockhaus par exemple ! Ces gros blocs de béton qui se trouvent sur la côte atlantique, vestiges de la 2e guerre mondiale.

C'est agréable de voir des graff en dehors des grandes villes. Ça change de nos habitudes visuelles.

Nous avons découvert une sympathique plage grâce à des amis qui nous ont permis la 1er année de notre venue dans la région d'admirer les prod dans un lieu peu commun pour nos yeux habitués au béton du monde citadin.

La 2e année, cette plage fut une étape obligatoire, pour voir s'il y avait du "nouveau" sur les blockhaus. 

Et cette année rebelote, pèlerinage obligatoire.

Je vous laisse découvrir quelques uns des graff que nous avons pu voir.